Entre la passion et la folie…

1 février 2016

La carrière de l’escrimeur Maxime Brinck-Croteau n’allait nulle part. Jusqu’à ce qu’il s’expatrie seul en Chine pour quatre ans, afin d’y jouer son va-tout. Aujourd’hui vice-champion panaméricain, il est en bonne voie de se qualifier pour les Jeux olympiques de Rio. Simon Drouin (La Presse) ————————– Maxime Brinck-Croteau avait toutes les bonnes raisons d’abandonner l’escrime. […]