Shaul Gordon se classe huitième au Championnat du monde senior d’escrime de 2019

Le sabreur canadien Shaul Gordon qui vient de Richmond, CB, mais réside maintenant à Montréal, a connu une journée historique au Championnat du monde senior d’escrime de 2019, en se classant huitième après avoir perdu de justesse en quart de finale.

Gordon s’était qualifié pour les rondes finales de l’épreuve de sabre masculin individuel en présentant une fiche de quatre victoires et deux défaites dans sa poule, puis en l’emportant par 15 à 13 en ronde éliminatoire sur l’Ukrainien Oleksiy Statsenko.

Aujourd’hui, classé 46e tête de série dans le tableau de 64, Gordon a tout d’abord pris le meilleur sur l’Iranien Ali Pakdaman, classé 19e tête de série, sur la marque de 15 à 10. Puis Gordon a affronté le Coréen Hansol Ha et l’a emporté à l’issue d’un match serré, par 15 à 13, ce qui le qualifiait pour les huitièmes de finale. Là, Gordon a été opposé au Japonais Kento Yoshida et a été victorieux sur le score de 15 à 10 ce qui lui donnait son billet pour les quarts de finale. Mais la journée de Gordon s’est arrêtée là, après s’être incliné de justesse devant l’Italien  Luca Curatoli, actuellement classé 6e au monde, sur la marque de 12 à15.

«Ça a été une excellente journée de compétition pour moi» a déclaré Shaul Gordon après son dernier combat. Et il ajoute : «Je viens juste de perdre un match serré, alors c’est difficile pour moi de me sentir bien en ce moment, mais dans l’ensemble, je suis très satisfait de la manière dont j’ai tiré à ce Championnat du monde. Je dois encore améliorer plusieurs petits détails, ce qui va m’aider pour le reste de la saison. J’ai hâte à la compétition par équipes.»

Le directeur de la haute performance et entraîneur du sabre masculin Benjamin Manano a déclaré : «Shaul vient de réaliser une excellente performance. C’est tout le travail qu’il a accompli au cours des dernières années qui lui a permis d’obtenir ce résultat aujourd’hui. C’est un jour exceptionnel pour le sabre canadien, et une journée historique car aucun sabreur canadien ne s’était jamais classé dans les huit premiers au Championnat du monde senior. Le résultat de Shaul reflète aussi l’excellent travail des entraîneurs personnels, et la bonne collaboration entre les athlètes au sein du programme de sabre au Canada.»

Gordon avait deux coéquipiers dans le tableau de 64 aujourd’hui. Joseph Polossifakis et Fares Arfa, tous les deux de Laval, QC, se sont respectivement classés 51e et 61e.  Le Canada avait aussi deux athlètes en lice dans les finales d’épée féminine, Malinka Hoppe Montanaro (Montréal, QC) et Leonora Mackinnon (Newbury, Angleterre) qui ont respectivement pris les 49e et 50e places du classement général. Tous ces athlètes ont obtenu de précieux points de qualification olympique en réussissant à accéder au tableau de 64.

Les rondes finales au fleuret féminin et à l’épée masculine auront lieu vendredi. Eleanor Harvey (Hamilton, ON), Jessica Guo (Toronto, ON) et Kelleigh Ryan (Ottawa, ON) seront en lice au fleuret féminin, tandis que Marc-Antoine Blais-Bélanger (Montréal, QC) nous représentera à l’épée masculine.  Pour suivre la compétition et les résultats en direct sur Internet, veuillez  visiter : https://www.2019budapest.com/

By Caroline Sharp

luciejacolot

Au sujet de l'auteur

luciejacolot