Coupe du monde – Escrime en fauteuil roulant

Pierre Mainville s’incline aux huitièmes de finale

Montréal, 24 mai 2019 (Sportcom) – Le Québécois Pierre Mainville a connu des hauts et des bas, vendredi, à la Coupe du monde d’escrime en fauteuil roulant de Sao Paulo, au Brésil. Son parcours au sabre dans la catégorie B a finalement stoppé aux huitièmes de finale.

En ronde des poules, Mainville a subi quatre défaites et a signé 2 victoires. Le sabreur a ensuite disposé de l’Allemand Balwinder Cheema, qui lui a donné du fil à retordre au cours de ce duel. « J’ai eu un bon départ en prenant les devants 7-0, mais il est revenu fort et a égalisé. Après avoir discuté avec mon entraîneur, je me suis ajusté et j’ai gagné 15-10 », a raconté Mainville.

Les choses se sont moins bien déroulées au tour suivant, alors que l’Italien Alessio Sarri a offert une leçon d’escrime au Laurentien, qui s’est incliné 15-0. « J’ai réussi à faire de belles actions sans être en mesure d’avoir des touches. C’était la première fois que ça m’arrivait et je vais bâtir là-dessus », a confié celui qui pointe au 16e rang du classement général.

L’athlète de Saint-Colomban ajoute que son opposant a livré une meilleure performance sur le plan physique et tactique. Alessio Sarri a d’ailleurs continué sur sa lancée et a perdu 15-14 en finale contre le Polonais Adrian Castro.

Matthieu Hébert perd au premier tour

De son côté, Matthieu Hébert était en action à l’épée, vendredi. L’escrimeur de Beauharnois se sentait « en forme et très alerte » et a gagné quatre de ses six duels en poule. Ces résultats ont fait en sorte que le Québécois a pu profiter d’un bon classement à la ronde éliminatoire.

Hébert a affronté le Français Romain Noble au tableau de 32 et estime que son adversaire méritait d’être mieux classé. « Il a mal fait dans son poule, mais il est extrêmement talentueux et il n’était pas à sa ‘’vraie’’ place au premier tour », a-t-il confié.

Ce dernier a commis la même erreur à quelques occasions en début de rencontre et n’a pu revenir dans le match par la suite et s’est incliné 15-7 pour prendre le 19e rang du classement général.

Pour sa part, Sylvie Ruth Morel, de Pincourt, a terminé au 22e échelon au fleuret, dans la catégorie A. Elle a conclu la ronde des poules avec deux victoires et quatre défaites, pour finalement s’avouer vaincue 15-7 devant Justine Charissa NG au tableau de 32.

Matthieu Hébert et Pierre Mainville seront de retour samedi pour l’épreuve par équipe à l’épée et s’opposeront aux Brésiliens en lever de rideau.

Rédaction: Luc Turgeon

Photo Daniel Marcotte, CPC

luciejacolot

Au sujet de l'auteur

luciejacolot